Sur les itinéraires des croisiéristes qui longent la mer Adriatique et la mer Égée, le joyau des Cyclades Grecques en forme de croissant brille de mille couleurs : mer turquoise, roches volcaniques noir anthracite, falaises de pierre ponce rougeâtres, maisons blanches typiques aux coupoles bleues, etc. L’arrivée dans la baie de Santorin est un émerveillement à vivre une fois dans sa vie, tout comme la découverte de ses plages aux couleurs insolites, ainsi que sa vie nocturne très animée.

Au pied du volcan

Bourgade principale de Santorin, Fira est bâtie en bordure de la falaise qui domine la Caldeira, à une altitude de plus de 300 m. Le panorama est somptueux, avec en contrefort des rochers, des bâtisses aux couleurs pastel typiques des Cyclades, de vieilles ruelles pavées étroites, de longues plages sablonneuses noires et rouges et un belvédère naturel qui offre une vue à couper le souffle sur la mer Égée. De nombreux escaliers que gravissent à longueur de journée des ânes munis de bâts, donnent sur le vieux port d’Athinios. Culturellement, la capitale de l’île regorge de musées. Des vestiges de la cité antique de Théra datant de l’ère romaine et de l’époque archaïque sont exposés dans le Musée archéologique. Le musée préhistorique recèle des fresques découvertes sur le site minoen d’Akrotiri et qui datent du XVIe siècle avant J-C.

Le romantisme d’Oia

Le village typique d’Oia, est atteint au bout d’une randonnée pédestre de 11 km qui longe le littoral, en traversant les charmants villages de Firostefani et d’Imerovigli. Oia est sans conteste le plus beau bourg cycladique de l’archipel de Santorin. Construit en surplomb de la caldeira, les habitations troglodytiques toutes de blanches revêtues à la chaux et aux dômes bleus, s’étalent sur les pentes douces jusqu’aux rives avalées par la mer. Oia est le spot idéal – notamment lors d’une escale de croisières sur le Celebrity edge – pour observer les sublimes couchers de soleil. À la nuit tombée, l’association des coloris de l’horizon et du ciel avec ceux des maisons en bleu et blanc, livre des panoramas d’exception. Musarder à l’intérieur des ruelles étroites, ou faire le choix de s’arrêter dans l’un des nombreux restaurants et cafés, permet de profiter de la douceur du climat et du temps qui passe.

La fête, une institution

Les Cyclades Grecques sont réputées pour les soirées très animées dans les nombreux bars, clubs et restaurants que compte l’archipel. Les nuits à Fira sont interminables, magiques et légendaires. Les défoulements débutent dès l’après-midi sur la plage noire de Périssa, sur la station balnéaire de Kamari dans le sud-est et à Monolithos, où s’alignent bars, paillotes, campings et restaurants. Dans le prolongement de Périssa, la plage qui connaît les plus grands rassemblements de jeunes de toutes nationalités, est la plage de Perivolos où les activités nautiques et sportives côtoient les bars. Ces derniers hébergent parfois des concerts de musique live où une foule compacte se déchaîne sur des dancefloors intérieurs et extérieurs. Sur un tout autre endroit du globe, on pourrait considérer qu’à 5 h du matin la nuit se termine. Ici, les afters ont plusieurs formes : party sur la plage de Kamari ou Périssa, feu de camp, visite sur les hauteurs du monastère de Pyrgos pour observer le lever du soleil, restauration rapide avec un sandwich grec, du souvlaki ou du pain pita, etc.

Les plaisirs de la mer

Profiter de l’ensoleillement exceptionnel dont bénéficie l’archipel pour piquer une tête dans la Méditerranée, reste l’activité phare pendant des vacances à Santorin. L’eau turquoise est bordée de plages aux nombreuses nuances de noir et anthracite, surplombées par des falaises de roches volcaniques. Les adeptes de farniente ont l’embarras du choix au regard de cette grande variété de paysages et de caractère. La plage de Red beach attire la curiosité des vacanciers avec les couleurs de son sable rouge et noir. Kamari reste la plage dédiée à la fête, avec son cortège de décibels assourdissants distillés par de grosses sonorisations. La plage de Vlychada au sable noir et entourée de roches jaunes, reste le secret le mieux gardé de l’île pour sa faible fréquentation.

De nombreuses activités aquatiques pour toute la famille sont pratiquées à Santorin. Les spots de plongée sous-marine regorgent de grottes, récifs, tombants et coulées de lave. Le sol de Kamari reef est recouvert d’un massif corallien coloré, la petite île d’Asprosini possède 9 sites de plongée, et il est possible d’observer des épaves gisant à une dizaine de mètres sur Palea et Nea Kemini. Canoë-kayak, jet-ski, paddle, kitesurf, ski nautique, sont parmi les activités nautiques en vogue sur l’archipel.